Le rôliste

où qu'on joue à des jeux de rôle (si, vraiment !)
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Schnap's !

Aller en bas 

Que penser des Schnaps...
Gnê ?
17%
 17% [ 1 ]
C'est quoi çA ?!?
0%
 0% [ 0 ]
Salut !
33%
 33% [ 2 ]
Ooooooooooooooh !
33%
 33% [ 2 ]
A classer >Danger pour l'humanité<
17%
 17% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
Gueg

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Les Schnap's !   Lun 17 Juil 2006, 12:50

[Intro By Gueg: Je met leur pitain d'histoire à la con à ces putains de bestioles à la con, elles vont gueuler sinon. ^^ ]



Qui sont donc ces impossibles créatures sur pattes et aux multiples yeux ?

>Soupir< Si seulement l'humanité l'avait su plus tôt...

Je vous présente donc :

Bob



boB



et enfin bOb



Dernière édition par le Lun 17 Juil 2006, 13:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gueg

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Lun 17 Juil 2006, 12:51

Les Schnaps sont des particularités surtous les points de vue et dans tous les domaines. Créatures improbables, voire impossibles (dans les deux sens du terme), les Xeno Magisters humains s’arrachent littéralement les cheveux face à eux.

Les Schnaps sont petits, encore plus petits que des Nains. Trente centimètres au garrot… et encore trente pour atteindre le sommet de leur crâne chauve. D’apparence assez juvénile, ils possèdent deux petites jambes pouvant gigoter très vite lorsqu’elles se retrouvent loin du sol ; deux petits bras pourvus de mains boudinées à leurs extrémités ; et enfin cette tête ovale piquée de quatre paires d’yeux en amande. De loin et de dos, Les Schnaps pourraient passer pour des bébés humains… jusqu’à ce qu’ils se retournent et vous remarque.



D'après le peu d’informations disponibles sur les Schnaps, ceux-ci seraient originaires d’un astéroïde. Taille quelconque, pas de particularités notables hormis son appellation : Iméïrion, du nom de son découvreur.

Sans atmosphère et sans gravité, l’astéroïde Iméïrion est toutefois couvert de Schnaps. Rares sont ceux qui ont eu le courage, ou plutôt la folie de s’approcher de ce caillou pour l’observer. Sur sa surface cachée par le nombre de créatures, les Schnaps regardent passer les étoiles et les comètes tel un champs de paléo tournesols. Personne ne saurait dire depuis combien de temps ils sont là, ni comment ils y sont arrivés.

Un petit remorqueur tombé en panne à failli se crasher sur l’astéroïde Iméïrion. Son passage au ras de l’astéroïde, suivi par un nombre incalculable d’yeux, a révélé une sorte de petit bassin aux pilotes en perdition. Cette petite mare de liquide noire a été surnommée le “Bassin Originel” par on ne sait trop qui.
L’appellation est restée. Les Xeno Magisters ignorent tout de ce bassin et les spéculations vont bon train. Substance nutritive ? curative ? anomalie cosmique ou simple flaque d’hydrocarbures ? Le seul qui pourrait trancher ces théories n’est plus en l’état de le faire. Il est aussi la raison pour laquelle les crédits ont été coupés aux recherches sur les Schnaps et qu’ils ont été classés Phénomènes inexplicables, rapidement : Axel Iméïrion, prospecteur, historien et actuellement interné à l’institut des Magisters sur la Cité monde Terre.



L’histoire d’Axel Iméïrion commence comme celle de millions de prospecteurs sans le sou. Ruiné par l’achat de son antique vaisseau et sans crédits pour effectuer les réparations les plus urgentes, Axel Iméïrion est parti à la recherche de minerai précieux. A l’époque beaucoup d’hommes partaient pour les mondes Corelliens, véritables filons de carma plastik (il s’avéra plus tard que ces mondes étaient vides de toute préciosité). Iméïrion ne dérogea pas à la ruée et poussa ses tuyères au-delà des seuils prescris… ce qui provoqua la casse de la quasi-totalité de ses systèmes.

L’Artémis aurait pu rejoindre la très longue liste des vaisseaux fantômes, sans systèmes de guidage ni propulsion, mais un astéroïde croisa sa route et l’intercepta.

Iméïrion survécu au crash… pas son vaisseau. Il réussi juste à sauvegarder son carnet de bord qui aida beaucoup les Xeno Magisters. D’après les quelques données encore en état d’être lues, Axel Iméïrion semble avoir passé son temps à étudier ces créatures. Son étude se révéla rapidement un calvaire qui dura 4 jours.
Les Schnaps semblaient doués d’une conscience commune, bien qu’utilisée d’une manière étrange. Ces petits êtres semblaient tous posséder le même esprit mais des corps bien distincts. Un soupçon de conscience de soi semble pourtant habiter chaque corps, ce qui leurs permettent de s’interroger et de répondre individuellement (bien que ce point soit sans cesse réfuté par les Magisters).

Le carnet de bord d’Axel Iméïrion permet de se faire sa propre idée sur ces créatures (voir Annexes), les débats sont souvent agités au sujet des Schnaps. Quand à savoir pourquoi les Schnaps peuplent maintenant la galaxie, la réponse semble être aussi expliquée à la fin du carnet. Axel Iméïrion commençant à dépérir par le manque d’oxygène et de nourriture, les Schnaps semblèrent se désintéresser de lui. En revanche, ils réussirent à réparer l’épave de l’Artémis. Le délire du prospecteur n’aide pas beaucoup à la compréhension mais les Schnaps réussirent à remonter le vaisseau et à partirent.

Les Magisters, avec l’aide du carnet de bord, virent que la date à laquelle les Schnaps partirent sur l’Artémis (en emmenant Axel Iméïrion pour une obscure raison) correspond à la date à laquelle on découvrit des Schnaps sur la plupart des mondes connus. Cette information longtemps tenue secrète, a cessé de faire l’objet de réflexion et a été acceptée comme telle…[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gueg

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Lun 17 Juil 2006, 12:51

Les seules informations disponibles sur les Schnaps, en plus du carnet de bord, sont une sorte de liste à destination d’on ne sait qui, partie d’on ne sait où :

- Les Schnaps se trouvent principalement par bandes de 5… ni plus, ni moins, mais c’est largement suffisant.

- Chaque corps Schnaps est indépendant mais guidé par un esprit commun, ainsi les Schnaps peuvent faire des actions parfaitement coordonnées (pour explication : vous voyez votre main ? enlevez la main, il reste les doigts, bin c’est pareil… et en plus ils sont 5 ! OUI ! Vous aussi vous avez un coté Schnaps, que vous le vouliez ou non).

- Les Schnaps peuvent s’éloigner les uns les autres de 10m maximum (au delà, les Schnaps restants disent : “Il est partit pour ailleurs, Oooooooooooooooooh !” en regardant dans la direction du Schnaps s’éloignant).

- Si le Schnaps solitaire est rattrapé par les autres et ramené de force, il y a une chance sur deux pour qu’il revienne avec le groupe.

- Sinon, le Schnaps solitaire par… pour ailleurs (pas besoin de savoir où… (et d’ailleurs personne ne le sait)).

- Les Schnaps ont une compétence innée à tout réparer, avec n’importe quoi, mais avec une imagination totalement délurée (beaucoup d’aventuriers ont vu leur blaster se transformer en grille pain atomique pour toasts Sarkhars pendant la nuit).

- Dès qu’une musique est déclenchée, les Schnaps dansent en rythme dessus et en parfaite coordination (peu importe le style de musique (on note une attirance toute particulière de ces créatures pour le french cancan)).

- Lorsqu’un groupe de Schnaps rencontre un autre groupe de Schnaps, il y a une chance sur deux pour que chaque Schnaps rejoigne l’autre groupe.

- Phénomène étonnant, chaque groupe de ces créatures est muni d’une pièce de monnaie antique (du 21ème siècle par là) et détermine le départ ou non de chaque membre grâce à une technique encore plus ancienne, appelée, selon eux : pilou-fass.

- Si un Schnaps vient à mourir, ses confrères se mettent à pleurer en chœur. Son corps commence alors à fondre en dégageant des vapeurs roses, pour finalement se transformer en une petite bille noire de 1cm de diamètre. Les autres Schnaps s’arrêtent alors de chialer, disent “Chouette !” et mettent la bille dans l’une de leur poche en retournant à leur occupation du moment.

- La bille peut ensuite redevenir un Schnaps, si on la plonge dans le Bassin Originel de l’astéroïde Iméïrion, ou si une créature quelconque se pose assez de questions sur cette étrange petite bille noire.

- Plus des Schnaps boivent ou absorbent une drogue quelconque… plus ils boivent et absorbent des drogues quelconques, déclenchant ainsi des cascades de rires hystériques sans discontinuer… ce qui est difficilement supportable pour leur entourage.

- Cette ébriété ponctuelle peut cependant être stoppée grâce à une baffe bien sentie donnée à CHAQUE Schnaps (il faut noter que les Schnaps bourrés courent un peu partout en rigolant).

- Lorsqu’on donne une consigne ou que l’on pose une question à un Schnaps, celui-ci va la répéter à son voisin de derrière qui le répétera à son voisin de derrière qui… etc etc ad finum petibonum ; formant ainsi le phénomène de l’Echo.

- Attention : le dernier Schnaps à recevoir la question est TOUJOURS le Schnaps métaphysique, qui va se questionner sur le sens de la question ou de la réponse et qui va renvoyer l’Echo dans l’autre sens.

- Exemple : [question posée] , ok, ok, ok, ok, …pourquoi ? [à l’envers maintenant] C’est vrai ça pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? [retour à l’interlocuteur initial]…

- Lorsqu’on parle à un Schnaps (ou qu’on le tape), il se peut que se soit un autre qui réagisse ou réponde que celui concerné. Ce phénomène est appelé Diffraction.

- Les Schnaps font en général les mêmes mouvements et les mêmes actions au même moment. Ainsi un groupe de Schnaps fixent la même chose en même temps et marchent sur les traces du Schnaps de tête. Ce phénomène est appelé plus communément phénomène du Mirroir.

- Les Schnaps sont inconscients, insouciants et très curieux, si bien qu’ils peuvent parfaitement aller admirer la gueule d’un blaster… en plein combat.

- Phénomène du Mirroir-bis : les Schnaps adorent mimer ce qu’ils voient, énervant de ce fait la malheureuse victime (bon, il est arrivé aussi qu’ils imitent une plante ou un poisson rouge… au grand désespoir de leurs compagnons de route).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gueg

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Lun 17 Juil 2006, 12:51

ANNEXE



Carnet de bord de l’Artémis, vaisseau classe A, civil
Propriétaire : Axel Iméïrion, prospecteur, 36 années terrestres
Code ID : 245554G H71

[Les données précédentes ne sont que rapports galactiques et impressions générales]

Année 2145 – 26 Solari du système Antéga
>>INITIALISATION<< Les dégâts de l’Artémis sont irréparables, du moins pas sans matériel et pièces de rechange. Le châssis est relativement intact, ce qui n’est pas le cas de l’électronique de bord et du système de propulsion.
[…] … ma combinaison contient encore pour quatre jours d’oxygène, et je ne pense pas que mes nouveaux amis puissent m’aider en quoi que ce soit.
Ces étranges créatures sont pour l’instant occupées à me fixer de leurs huit yeux, sans proférer un seul son.
[…] … cet astéroïde semble recouvert de ces créatures et c’est un miracle qu’aucune n’est été blessée lors du crash.
[…] … n’espère rien de demain, ou plutôt du moment où je me réveillerais puisque je n’ai plus aucun moyen de mesurer le temps, à part la jauge de ma combi. Les créatures me fixent toujours. >>FIN DE L’ARCHIVE<<

Année 2145 – jour inconnu du système Antéga
>>INITIALISATION<< Stupeur. A mon réveil, le stylet qui me sers à écrire ce carnet était doté d’une lime à ongles (pratique à travers le scaphandre), d’un micro laser (auquel je cherche toujours une utilité) et d’une petit lampe clignotant lorsque je prononce le mot « marsouin » (ne me demandez pas pourquoi j’ai dit ça si quelqu’un me retrouve à peu près vivant). Quand j’eu fini mon examen, les créatures me regardaient toujours, mais amusées.
[…] … ne trouve absolument rien sur ce caillou qui a pu les aider à bricoler mon stylet. Mon énervement a soulevé une sorte de « oh » de stupéfaction général.
[…] … raison a vacillé un bref instant. Je dois me ressaisir et trouver un moyen de partir d’ici, même si cet astéroïde ne semble pas suivre de trajectoire logique (il me semble avoir vu l’étoile Ega, “hier”, à un endroit où elle n’est plus “aujourd’hui”). Je ne sais quelles conclusions en tirer.
[…] … il me reste pour trois jours d’air, je pense. Les créatures sont toutes en train de me singer, reproduisant mes gestes à rebours. Cela m’a amusé les deux premières minutes, mais maintenant ça m’exaspère. Je ne peux tourner mon regard aux alentours sans voir de ces êtres.
[…] … je ne dois plus leur prêter attention. Je vais essayer de me calmer dans le sommeil. >>FIN DE L’ARCHIVE<<

Année 2145 – jour inconnu de système inconnu
>>INITIALISATION<< … ai sursauté en voyant tous ces visages ovales penchés au dessus de moi. Ce n’était pas un cauchemar, le carnet le prouve. Mais à ma grande surprise (alors que j’avais crié de peur et d’énervement en me levant : « Qu’êtes vous donc à la fin ?!?) les… enfin, une créature me répondit : « Bob ! ».
Je suis resté figé pendant je ne sais combien de temps, puis lorsque mon sang froid est revenu, je redemandais à la chose comment elle s’appelait. « Bob ! ». Pas d’autre mot. J’essayais avec une autre, sans plus de succès ni de changement.
[…] … me suis rappelé soudainement que mon holocaméra avait survécu au crash et gisait à côté de moi lors de mon réveil post trauma. Comment avais-je pu l’oublier ? J’allais me précipiter la chercher et je me suis adressé aux deux créatures qui m’avaient répondus : « Ne bougez pas je reviens ! ». Quelle ne fut pas ma surprise quand la créature la plus proche de moi se retourna vers une autre et lui dit : « On bouge pas, il revient ! ». Ces créatures étaient intelligentes et réfléchies. J’allais pleurer de joie, lorsque la créature ayant reçu l’avertissement, se retourna à son tour et répéta la phrase à une autre image (toutes ces êtres étant parfaitement identiques), qui elle-même se retourna et répéta…
[…] … exténué et mal au crâne. Les créatures répètent l’une après l’autre mon avertissement, comme pour bien faire comprendre à son confrère, l’imprécation que j’avais pourtant prononcé tout haut.
[…] … malgré l’absence d’air j’entends les créatures situées de l’autre côté de l’astéroïde relayer mon message.
[…] … telle une gigantesque file de dominos verbaux, mon message est revenu non loin de moi. J’espère que le nombre de ces créatures est limité, je commence déjà à sentir ma raison s’effilocher.
[…] … la sentence s’est enfin arrêtée à côté de moi, à une créature aussi indissociable que toutes les autres. La créature s’est alors retournée vers moi un bref instant, l’air de réfléchir, puis à demander où j’allais à l’avant dernière créature qui lui avait passer mon message. Cette dernière sembla choquée par la véracité et l’importance capitale de cette question… et la posa à sa consœur.
[…] … les larmes ont inondé mon visage, j’assiste impuissant au chemin inverse de ma… non, de la question lancée (j’ai du mal à coordonner mes pensées, ces créatures semblent être un millier sur ce caillou).
[…] … >>FIN DE L’ARCHIVE<<

Année 2145 (?) – jour inconnu de système inconnu
>>INITIALISATION<< … J’ai perdu connaissance ! Pas longtemps apparemment, enfin, assez pour que la question fasse le tour du caillou et revienne à la toute première créature… qui me posa à son tour la question, le plus innocemment du monde. Je pleure encore et je reste muet comme une tombe, de peur que ma réponse ne reparte dans une partie de dominos verbaux cosmiques.
[…] … après quelques temps (peut-être plusieurs heures), les créatures semblent se désintéresser de moi. Ma réserve d’oxygène est passée en économie et ma combi me délivre le minimum vital, pour me faire « durer ». Je ne dois plus bouger mais je peux continuer à décrire mon calvaire, et c’est ce que je vais faire.
[…] … semblent regarder passer les étoiles filantes et les comètes, toutes tournées dans la même direction, et bougeant la tête au même moment… comme si elles étaient mues par la même volonté…
[…] … c’est ça ! Un esprit pour tous ces corps. J’en ai du mal à écrire tellement le hoquet nerveux qui m’a pris me secoue. Il me semble entendre encore un « oh » de stupéfaction prolongé mais je dois absolument continuer à transcrire…
[…] … si elles possèdent un esprit commun…
[…] … ne comprend pas pourquoi elles ont… pourquoi elles se sont passées le message et la question…
[…] … n’importe quoi !
[…] … espères que si quelqu’un me retrouve, il découvre rapidement mon carnet et avertisse l’humanité… non, la galaxie de ce…
[…] … 20 % d’oxygène et je…
[…] … >>FIN DE L’ARCHIVE<<

Année (?) 2145 (?) – jour inconnu de système (?) inconnu
>>INITIALISATION<< … me suis encore réveillé, je suis toujours vivant. Cela ne s’arrêtera donc jamais ? Seule amélioration notable (en est-ce vraiment une ?), je ne vois plus aucune des créatures. Je ne comprend pas où elles ont pu se cacher sur cet astéroïde ridicule… il en était pourtant recouvert.
[…] … toujours mal au crâne. Les choses ne sont plus là mais ma tête bourdonne d’une sorte de murmure incessant. Peut-être le contre coup de leurs répétitions infernales.
[…] … la possibilité qu’elles m’aient fais “quelque chose” m’a effleuré l’esprit. Et si ce murmure venaient d’elles ? Il s’amplifie et j’ai l’impression de distinguer des mots et … non, ce doit être mon imagination…
[…] … Et si c’était bien leurs pensées que j’entends ? Alors seul un dément pourrait faire le tri dans ce fatras d’impressions, d’idées et de sensations. Cette sorte de conscience tentaculaire ne semble pas avoir d’organisation ni de structure. Elle semble juste gouvernée par l’instant présent et …
[…] … je suis fou ! j’entends vraiment ces choses dans ma tête alors que je n’en vois toujours aucune autour de moi…
[…] … impossible à supporter… au-delà de…
[…] … elles veulent véritablement ma perte. Cinq d’entre elles sont revenues vers moi en trottinant et ont désossé ma combi…
[…] … me maque l’électronique de gestion, les systèmes moteurs (maintenant je peux absolument plus bouger) et les câblages hydrauliques. Je suis dans un caisson rigide relié directement à ma réserve d’air. Elles m’ont tout pris, même les “améliorations” qu’elles avaient dispensées à mon stylet.
[…] … sont reparties vers le site du crash ! J’en suis sûr ! Elles doivent toutes être là-bas. Mais ce serait impossible qu’elles réussissent, même malgré les talents (cela me fais mal d’avouer qu’elles sont douées pour quelque chose) dont elles ont fait preuve…
[…] … sûrement encore une de leur conn…
[…] … les rumeurs dans ma tête se sont encore amplifiées… j’ai l’impression de les entendre dans toute la galaxie…
[…] … ‘entends encore un « oh », je ne sais plus s’il est dans ma tête ou si je l’entends vraiment…
[…] … comlpètenemt taré… veins de vior pessar l’airelon barobd de l’Atrémis… fou… fuo… dénemt… ciglné… … … >>DONNEES ERRONEES<<
>>FIN PREMATUREE DE L’ARCHIVE<<


[Ce carnet de bord a été extrait de la combinaison de l’humain Axel Iméïrion après sa découverte dans le désert de Balkan, planète métal de l’Imperium, par une équipe d’experts en sols]
[Signes vitaux très faibles lors de sa prise en charge par les équipes médicales et signes apparents de delirium]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gueg

avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 16/07/2006

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Lun 17 Juil 2006, 12:52

ANNEXE


Dossier 785 433 1A
Rapport & Analyse – Institut technoscientist de Cité Monde

Date 03172145

Sujet : Axel Iméïrion, humain, prospecteur

Diffusion Restreinte

Confederum Magisters Kelneh, Ryan, Bowman
Phénomène apparenté : Schnaps


Le sujet présente les symptômes d’hallucination, de démence, d’aliénation et de paranoïa. Il prétend entendre des voix dans sa tête, celles de “Schnaps” et réclame sans cesse “son astéroïde”.
[Classifié]…
Hors de sa cellule d’isolement, le sujet présente un comportement similaire à celui de la nouvelle xeno race : Schnaps.
[Classifié]…
Selon les ordres du Patriarche de l’Institut de Terre, le sujet est placé en détention alpha. Rien ni personne ne doit l’approcher.
L’Artémis, vaisseau classe A, civil, conformément aux mêmes ordres, devient cible prima. Rien ne doit subsister de sa destruction. Les recherches sont en cours et suivent la piste de l’heure d’apparition des Schnaps sur les différents mondes de l’Imperium.
[Classifié]…
Le phénomène Schnaps est en cours de délibération. Pas d’actions entreprises pour l’instant. Toutes les unités doivent rester en alerte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groumpf
Hamster Trainer
avatar

Nombre de messages : 1332
Age : 28
Grade : Sorcier-Plouc
Date d'inscription : 07/11/2004

Feuille de personnage
Créature: Sondeur de secrets
Expérience:
0/100  (0/100)
Mana: UR

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Mer 19 Juil 2006, 09:10

tu sers a rien x')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.bbfr.net/personnages-f40/karutcho-mage-de-soutien
pug
Fossoyeur des Forums
avatar

Nombre de messages : 2448
Age : 27
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Créature: Loup de grde 3/3
Expérience:
78/100  (78/100)
Mana: Rouge; vert; blanc

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Mar 17 Juin 2008, 11:04

j'aime bien^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roliste.bbfr.net/Jeux-c4/Arkan-c1/HRP-c17/Fiches-perso-f7
durbin
TARATATA POUÊT POUÊT !!!
avatar

Nombre de messages : 3132
Age : 27
Grade : général des armées Arkanienne
Date d'inscription : 03/11/2006

Feuille de personnage
Créature:
Expérience:
0/0  (0/0)
Mana:

MessageSujet: Re: Les Schnap's !   Mar 17 Juin 2008, 12:48

:gné?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Schnap's !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Schnap's !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le rôliste :: Généralités :: Conversations utiles et inutiles-
Sauter vers: